1 février 2018 Eve Freitas

Les pressings face au Percholoroéthylène, quelles solutions ?

Clothes hang on a shelf

Les pressings font des efforts depuis de nombreuses années afin de trouver des solutions alternatives à l’utilisation du Perchloroéthylène. L’AMET peut accompagner et conseiller ses adhérents dans leurs démarches.

Quels risques dans les pressings ?
L’utilisation de Perchloroéthylène et d’autres solvants présente un danger pour la santé des salariés ainsi que pour celles du voisinage, voire, des personnes qui rachèteraient les locaux par la suite.

Quelles réglementations s’appliquent pour les pressings ?
Le code du travail impose beaucoup de choses en termes de protection des salariés contre l’exposition aux produits chimiques. Des valeurs limites d’exposition sont à respecter, mais elles ne garantissent nullement l’absence de danger.

C’est pourquoi, le législateur a imposé un calendrier de retrait du Perchloroéthylène (via la réglementation ICPE = installations classées pour l’environnement). Cette réglementation impose aussi de lourdes contraintes de gestion des risques aux pressings qui s’y trouvent soumis.

En raison des contraintes très lourdes de cette réglementation, les pressings qui font le choix dès maintenant de ne plus utiliser de solvants ont des avantages, en terme financier et des facilitées administratives, sur leurs concurrents.

Vous devez le faire le plus tôt possible pour deux raisons :

  • Il existe des solutions techniques et des aides financières pour substituer le Perchloroéthylène.
  • Il s’agit d’une obligation réglementaire très surveillée, par application de l’arrêté du 5 décembre 2012 dont les échéances sont précisées ci-dessous.

Calendrier d’interdiction de l’usage du Perchloroéthylène, précisé dans l’arrêté du 5 décembre 2012.

ÉCHÉANCE

INTERDICTIONS

1er mars 2013 Interdiction d’installer toute nouvelle machine de nettoyage fonctionnant au Perchloroéthylène
1er janvier 2016 Interdiction d’utiliser une machine de nettoyage à sec au perchloroéthylène de plus de 14 ans
1er janvier 2018 Interdiction d’utiliser une machine de nettoyage à sec au perchloroéthylène de plus de 13 ans
1er janvier 2022 Toutes les machines situées dans des pressings contigus à des locaux occupés par des tiers ne pourront plus utiliser de Perchloréthylène

Votre intérêt est donc de devancer ce calendrier et de le faire à moindre coût.

Mac Bonan, Toxicologue