1 juin 2017 Eve Freitas

Conseils et Prévention des risques liés au travail par fortes chaleurs à l’extérieur

En période de canicule, des mesures préventives simples et efficaces permettent de remédier aux effets de la chaleur :

  • Penser à consulter le bulletin météo (radio, presse…).
  • Surveiller la température ambiante.
  • Boire, au moins, l’équivalent d’un verre d’eau très régulièrement, même si l’on n’a pas soif.
  • Porter des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la sueur (ex. vêtements de coton), amples, et de couleur claire si le travail est à l’extérieur.
  • Se protéger la tête du soleil.
  • Adapter son rythme de travail selon sa tolérance à la chaleur et organiser le travail.
  • Dans la mesure du possible, réduire ou différer les efforts physiques intenses, et reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches de la journée.
  • Alléger la charge de travail par des cycles courts travail/repos.
  • Réclamer et utiliser systématiquement les aides mécaniques à la manutention (diables, chariots, appareils de levage, etc.).
  • Penser à éliminer toutes source additionnelle de chaleur (éteindre le matériel électrique non utilisé..).
  • Utiliser les moyens de ventilation ou de rafraîchissement d’air adaptés.
  • Eviter toute consommation de boisson alcoolisée (y compris la bière et le vin).
  • Faire des repas légers et fractionnés.
  • Redoubler de prudence si on a des antécédents médicaux et si l’on prend des médicaments (diurétiques, sédatifs, tranquillisants…).
  • Cesser immédiatement toute activité dès que des symptômes de malaise se font sentir et prévenir l’encadrement, les collègues, les SST ou le service médical s’il est sur place.  Ne pas hésiter à consulter un médecin.
  • Inciter les travailleurs à se surveiller mutuellement pour déceler rapidement les signes ou symptômes du coup de chaleur et les signaler à l’employeur, l’encadrement, collègues, les SST ou le service médical s’il est sur place.

 

Références législatives et réglementaires :

  • Art. L 230-2 du code du travail :
    L’employeur doit évaluer les risques et prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de leurs établissements.
  • Art R 232-1-10 du code du travail :
    Les postes de travail en extérieur doivent être aménagés pour que les agents soient protégés contre les conditions atmosphériques telles que les intempéries.
  • Art R 232-3 du code du travail :
    L’employeur doit mettre à la disposition des agents de l’eau potable fraîche.
  • Art R 232-5 du code du travail :
    Le renouvellement de l’air dans les locaux fermés doit être assuré de façon à éviter  » les élévations exagérées de température « .
  • Art R 235-2-9 du code du travail :
    Les bâtiments de travail doivent permettre  » d’adapter la température à l’organisme humain pendant le temps de travail, compte tenu des méthodes de travail et des contraintes physiques supportées ».

Dr Reine GUEVEL-LEBAS, Médecin du travail.