18 avril 2018 Eve Freitas

Applications smartphones et prévention des risques professionnels

cc Pixabay/Miguel Solorio

La prévention des risques professionnels a donné lieu à une arborescence de logiciels censés aider les entreprises dans leur gestion des risques. À l’air du numérique, une galaxie d’application pouvant aider à gérer les problématiques de santé au travail est apparue.

Quelles applications sont vraiment utiles ?

Il faut se méfier généralement des applications affichant l’ambition de réaliser des mesures physiques. Même si un certain nombre de ces applications peuvent effectivement se baser sur des principes physiques, leur précision, fiabilité ou justesse n’en feront jamais des instruments de métrologies à part entière sauf dans les cas où ils ont été conçus effectivement à cette fin. Par exemple, le Japon a développé après Fukushima des téléphones portables conçus spécifiquement pour faire également office de dosimètre.

Les applications qui seront fonctionnelles dans le cadre d’une démarche de prévention des risques professionnels seront en règle générale :

  • Celles permettant la sensibilisation et l’accès à l’information (sous réserve de sources fiables)
  • Celles permettant une remonté rapide de situation du terrain au préventeur
  • Celles facilitant l’organisation du travail
  • Celles auxquelles vous participerez au développement afin de s’assurer de son adaptation à vos besoins.

Où trouver les applications pouvant fonctionner ?

Il n’existe pas de liste d’application mobiles validées comme fiables par une autorité de contrôle. Le seul moyen de vérifier la pertinence des applications est d’en vérifier la source. Les sources les plus fiables sont par exemple des organismes de prévention considérés comme de référence en prévention des risques professionnels (INRS, INERIS, etc.).

Conclusion : une bonne idée ou pas ?

Les applications mobiles peuvent aider à la diffusion de l’information et à réaliser dans certains cas l’interface entre le terrain et un logiciel de référence. Toutefois, il ne faut pas oublier que le matériel spécialisé est plus performant et robuste qu’un smartphone.

Par ailleurs, les smartphones n’ont ni l’autonomie ni la solidité suffisante pour être sollicités aussi souvent que du matériel dédié. Il est donc nécessaire avant de vouloir déployer une application dans une entreprise de définir clairement le service qui en est attendu.

Pour autant, les nouvelles technologies vont devenir de plus en plus incontournables dans le domaine de la prévention des risques professionnels. La réalité virtuelle devient par exemple de plus en plus accessible et permet de former les salariés en les plongeant dans des scenarii de plus en plus réaliste.

Pour en savoir plus :

-Liste Applications smartphones

-Dossier Travail et Sécurité 

-Article infoprotection

 

Marc Bonan, Toxicologue